INVOCATION FACE A LA TENTATION...



Zayd ibn hâritha, le compagnon que l'Envoyé d'Allâh (pbDsl) considérait comme son fils adoptif avant la révélation du verset interdisant de prendre des enfants adoptifs au point de changer leur lignage, s'était marié à Zaynab bint Jahch, une fervente croyante Quraychite, belle de surcroît. Une fois que le Prophète (pbDsl) alla chez elle afin de chercher Zayd, qui n'était d'ailleurs pas là, il la vit dans un simple vêtement et il en fut troublé. Il détourna alors son regard et elle l'entendit murmurer : « Pureté à Allâh l'immense ! Pureté à Celui qui tourne les coeurs. » (1)
Un verset du Coran descendit quelque temps plus tard qui fit allusion à ce secret de l'âme du Messager d'Allah (pbDsl) : une occasion d'enseigner aux croyants comment faire face à la tentation naturelle...
{Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident. Quand tu disais à celui qu'Allah avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l'avais comblé : “Garde pour toi ton épouse et crains Allah”, et tu cachais en ton âme ce qu'Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c'est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu'il n'y ait aucun empêchement pour les croyants d'épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah doit être exécuté.} (2)


  1. Ibn Sa'd al Baghdâdî, Tabaqat al Kubra, vol. 8.
  2. Sourate 33 v. 36-7.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire