Ramadan Moubarak


 Qu’Allah vous accorde à toutes et à tous un excellent mois de Ramadan.

Qu’Allah nous permette d’accomplir durant ce mois toutes les bonnes œuvres qu’Il agrée.


Une sélection de beaux hadîths sur le jeûne

Le Prophète dans sahih Muslim a dit : « Toute action du fils d’Adam est multipliée : contre une bonne action 10, jusqu’à 700 fois le double. Allâh dit : sauf le Jeûne ; il est à Moi et c’est Moi qui récompense en fonction de ce Jeûne. L’homme abandonne son plaisir et son manger pour moi. »

Egalement : « et il y a pour le jeûneur deux joies : une joie lorsqu'il rompt son jeûne et une joie lorsqu'il rencontre son Seigneur » Rapporté par al Boukhârî et Muslim et d'autres. 

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le jeûne est une protection, ainsi quand l'un d'entre vous jeûne qu'il parle de manière convenable et n'agisse pas comme un ignorant et si quelqu'un le combat ou l'insulte qu'il dise: -Je jeûne je jeûne-. Je jure par celui qui détient mon âme dans sa main, l'haleine du jeûneur est plus parfumée auprès d'Allah que l'odeur du musc, il délaisse sa nourriture, sa boisson et ses envies pour moi. Le jeûne est à moi et c'est moi qui le récompense et la bonne action en vaut dix».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1894 et Mouslim dans son Sahih n°1151)

At-Tirmidhi ajoute : « Le jeûne est une protection contre l’Enfer »

D'après Ibn Mass'oud (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ô vous les jeunes ! Celui d'entre vous qui en a les capacités qu'il se marie car ceci va lui faire baisser le regard et est plus chaste pour le sexe. Et celui qui n'en a pas la capacité alors qu'il jeûne car le jeûne sera pour lui une protection»
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5065 et Mouslim dans son Sahih n°1400)

« Certes dans le paradis il y a une porte appelée ar-rayyân, par laquelle entrent les jeûneurs le jour de la résurrection ; personne d'autre qu'eux n'y entrent, et lorsqu'ils seront rentrés elle se fermera et personne d'autre n'y entrera. »

Rapporté par al Boukkârî, Muslim, an-Nasa-î et at-tirmizhî.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire