L’histoire de la bague de l’imam Mâlik

 Isma’il ibn Abdullah a dit : « La bague de Mâlik ibn Anas qu’il portait lorsqu’il mourut possédait une facette constituée d’une pierre noire gravée de deux lignes : « Allâh me suffit et Il est le meilleur garant ». Il la portait sur la main gauche. Parfois je voyais que sa bague était souvent sur sa main droite. Je ne doute pas qu’il la déplaçait de la gauche vers la droite lorsqu’il faisait le wudu’ après avoir fait ses besoins. Malik avait l’habitude de s’imposer à lui-même ce qu’il n’imposait pas aux autres. Il disait : « le savant n’est pas savant jusqu’à ce qu’il s’impose à lui-même ce dont il ne juge pas les autres, afin de se prémunir de ce qui n’est même pas un péché. »

Mutarrif ibn ‘Abdullah al Yasari a dit : « J’ai demandé à Mâlik ibn Anas : qu’est ce qui est gravé sur ta bague ? Il répondit : « Allâh me suffit et Il est le meilleur garant ». Je questionnai : pourquoi as-tu choisi cette inscription particulière ? Il dit : j’ai entendu Allah Exalté soit-Il dire au sujet d’un peuple qui a dit : {"Allah nous suffit Il est notre meilleur garant". Ils revinrent donc avec un bienfait de la part d'Allah et une grâce. Nul mal ne les toucha et ils suivirent ce qui satisfait Allah. Et Allah est Détenteur d'une grâce immense.} (Coran, sourate 3 v. 173-174)

Mutarrif a dit : j’ai effacé l’inscription sur ma bague et j’ai gravé dessus : Allâh me suffit et Il est le meilleur garant ». »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire