Les savantes ayant eu un grand nombre de professeurs



Les grandes savantes en religion purent étudier avec de nombreux professeurs ou encore obtenir de nombreuses ijâzahs. « Par exemple Aïcha bint 'Umar ibn Ruchayd al-Fihri de Sabta au Maroc reçut des ijâzahs d'un grand nombre de savants en Egypte, à La Mecque, à Médine et en Syrie. Un autre exemple est Âsiyah bint Jârullâh ibn Sâlih ach-Chaybânî (m. 873) : le grand nombre de savants qui lui ont donné des ijâzahs sont listés par as-Suyûtî (m. 911) : on compte 105 noms dans sa liste, de différentes villes et lieux. »

Traduction de M. A. Nadwi, Al Muhaddithat, p. 107.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire