Comment l'Islam est venu donner l'héritage aux femmes


Dans la jahiliyya, l'époque de l'ignorance précédant l'arrivée de l'Islam, les femmes avaient une place bien basse dans la société. Plusieurs des droits fondamentaux leur étaient déniés, à l'instar du droit à l'héritage. Comment ce dernier droit est-il venu ? Pour le savoir, il faut aller chercher dans la science des Asbab an-Nuzul, qui montre les circonstances de la Révélation des versets coraniques.
Nous voyons ainsi qu'à l'origine de parts d'héritage nouvellement attribuées aux femmes, se trouve la revendication d'une femme compagnonne auprès du Prophète saws. Le hadîth en question est rapporté par Abu Daoud et at-Tirmidhî :
« L’épouse de Sa’d Ibn al-Rabî’ vint trouver l’Envoyé de Dieu – que la Grâce et la Paix soient sur Lui – avec ses deux filles et lui dit : Envoyé de Dieu, voici les deux filles de Sa’d Ibn al-Rabî’ qui a été tué auprès de toi à la bataille de Uhud et est devenu martyr. Leur oncle a pris possession de leurs biens sans rien laisser pour les deux filles. Dans cette situation elles ne pourront jamais se marier car elles n’auront aucun bien. Il répondit : Attendons que Dieu statue à ce sujet. Le verset concernant les héritages fut révélé et l’Envoyé de Dieu – que la Grâce et la Paix soient sur Lui – fit dire à leur oncle : Remet aux deux filles de Sa’d les deux tiers des biens, à leur mère remet le huitième et le reste est pour toi ».





Aucun commentaire:

Publier un commentaire