Fâtima bint Muhammad ibn ahmad as-Samarqandî


Fâtima bint Muhammad ibn ahmad as-Samarqandî (environ 578/1182, à Alep en Syrie) fut une grande savante, en Fiqh et en Hadîth particulièrement. Son père était lui-même un savant. Fatima était extrèmement belle, alors beaucoup de rois l'ont demandé en mariage mais son père refusa toujours. Et puis un jour, un de ses étudiants dénommé al-Kasânî était particulièrement brillant et a écrit un commentaire de de ses livres [à son père]. Le père fut tellement enchanté par ce livre qu'il maria sa fille avec cet étudiant et le commentaire en était la dot. Cet homme, al-Kasânî, devint savant à son tour, un juriste hanafite, et Fatima corrigeait ses jugements et énonçait elle-même des fatwas conjointement avec son père. Même le sultan syrien avait engagé Fatima pour conseiller sa famille sur des sujets juridiques.1

1Bewley A. A., Muslim Women. A Biographical Dictionnary, Ta-Ha Pulishers Ltd., London, 2004, p. 54.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire