LES FEMMES DANS LA SCIENCE DU HADITH : UNE INTRODUCTION


Depuis le début de l'Islam, des femmes ont fait beaucoup d'efforts dans la transmission du hadith : Aïcha a transmis 2210 hadiths, les deux autres mères des croyants Umm Salama et Maymoûnah en ont transmis respectivement 378 et 76, ou encore Asma' bint Yazid en a transmis 81. Dans les Sahih d'Al Boukhârî et de Mouslim plus les quatre Sunan, M.A. Nadwi a trouvé en tout 2539 hadîths de 130 compagnonnes. Ce savant contemporain a compilé 8000 femmes s'étant illustrées le long de l'histoire dans la science du hadith. Un point remarquable est que le grand muhaddith (expert dans la science du hadith) azh-Zhahabî a témoigné dans son livre recensant les transmetteurs menteurs et forgeurs : « Je n'ai pas connaissance de femmes dont les récits ont été mis en cause ou rejetés. » On trouve en revanche des hommes ayant inventé des faux hadiths pour altérer la religion, pour plaire à des dirigeants, pour supporter des factions sectaires ou autres raisons. Les savants experts et vertueux ont minutieusement démêlé les vrais hadiths des faux et les ont divulgués.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire