LES SAVANTES QUI ENSEIGNAIENT AUX HOMMES


Le fait que des femmes, savantes religieuses de renom, enseignent à des hommes, fut un phénomène répandu le long de l'histoire de la civilisation islamique.

Déjà à l'époque prophétique les savantes les plus émérites, à commencer par plusieurs épouses du Prophète Muhammad (pbDsl), enseignaient largement à leurs compagnons masculins. Voir à ce sujet notre article : "le nombre d'élèves des épouses du Prophète (pbDsl)"

Ces quelques statistiques du nombre de professeurs femmes de quelques-uns des savants sunnites les plus connus suffisent à illustrer ce phénomène de l'enseignement des femmes dans les sciences islamiques :
Ibn Hajar al 'Asqalani a étudié avec 53 femmes, as-Sakhawi a eu des ijazas de 68 femmes, As-Suyuti a eu un quart de ses chouyoukh comme femmes  soit 331. Le Hâfizh ibn an-Najjâr (m. 643) a eu quelques 400 femmes enseignantes.2


1 Bewley, Muslim Women. A Biographical Dictionary, introdution p. vi .
2 M. A. Nadwi, Al Muhaddithat, p. XXI qui cite adh-Dhahabi, Siyar a'lâm an-nubala, xxii, 133.

(Article mis à jour)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire