LA CONVERSION DE 'UMAR IBN AL KHATTAB ET LE ROLE DE SA SOEUR



Ibn Hishâm et d'autres1 nous racontent que 'Umar était sortit pour tuer2 le Prophète Muhammad (saws). Un compagnon, qui cachait son islamité par peur des persécutions, tout comme Fâtimah et Sa'îd (la sœur de 'Umar et son mari) avait caché leur islamité de 'Umar, croisa 'Umar l'air décidé et le sabre à la main, et l'interrogea sur ses intentions, entrevoyant quelques mauvais desseins. Nu'aym dit à 'Umar : « Crois-tu que les Banû 'Abd Manâf te laisseront marcher sutr terre après que tu aies tuer Muhammad ? Pourquoi ne t'occupes-tu pas de ta propre famille d'abord et d'y remettre de l'ordre ? » « Quel est le problème avec ma propre famille », demanda-t-il. « Ton beau-frère Sa'îd, et ta sœur Fâtimah ont tous deux embrassés l'Islam et ont suivi Muhammad dans sa religion, alors tu ferais mieux de t'occuper d'eux », répondit-il. Sur ce, 'Umar alla chez sa sœur et son beau-frère. Au même moment, Khabbâb3 était avec eux en train de réciter le manuscript de la sourate Tâhâ. Lorsqu'ils entendirent les pas de 'Umar, Khabbâb partit se cacher, et Fâtimah pris la page et la dissimula derrière sa cuisse. Ayant entendu Khabbâb réciter lorsqu'il s'était rapproché de la maison, 'Umar dit : « quel est ce propos vain que j'ai entendu ? ». « Tu n'as rien entendu », répondirent-ils. « Par Allah, j'ai bien entendu », dit-il, « et j'ai été informé que vous avez suivi la religion de Muhammad », et il frappa sévèrement son beau-frère Sa'id ; sa sœur Fatimah se précipita pour sauver son mari, alors il la frappa également et la blessa. Après cela, ils lui dirent « Oui nous avons embrassé l'Islam, et nous avons foi en Allah et son Messager, alors fais ce que tu veux. Lorsque 'Umar vit le sang sur sa sœur il en fut désolé et lui dit :  « Donne moi ce que j'entendais que tu lisais juste avant, que je vois ce que Muhammad a apporté. » 'Umar savait écrire. Mais sa sœur lui dit qu'elle ne lui faisait pas confiance en cela. Il dit « n'aie pas peur », et il jura par ses divinités qu'il lui rendrait les feuillets après les avoir lu. » La suite du récit raconte comment 'Umar fut ému à la lecture de la sourate Tâhâ qui déclencha sa conversion, et il alla trouvé le Messager d'Allâh à la demeure d'Al Arqam pour le lui annoncer.4



  1. Ibn Hishâm dans sa sira. Egalement Baladhuri, I, par. 337-338, Abû Nu'aim, p. 140-1 d'après Hamidullah p. 190 pour ses deux dernières références. La suite du récit est selon la version d' Ibn Hishâm.
  2. En effet 'Umar n'a pas embrassé l'Islam jusqu'à 5 ans après le début de la Révélation. Il était persuadé que cette nouvelle religion était la cause de la grande perturbation de la vie mecquoise et il a pensé qu'il fallait une fois pour toute mettre fin à cette perturbation.
  3. Khabbâb ibn al 'arrat était un instructeur spécialiste du Coran.
  4. Ibn Hishâm dans sa sira, p. 60, 61.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire