L'IMPORTANCE DU ZHIKR (INVOCATION) CONTRE SHAYTAN

Notre article initialement paru sur Islammag :

http://islammag.fr/education/spiritualite/item/316-l-invocation-zhikr-contre-shaytan


S'il est un aspect primordial en Islam, dans sa relation avec Allâh, c'est le travail de purification de son cœur afin qu'il soit orienté entièrement vers Allâh. Un des outils puissants que le Seigneur nous a enseigné via Sa Révélation pour parvenir à ce « cœur saint » [1] est le zhikr (rappel, évocation d'Allâh).  
Allâh nous dit : « (…) Ceux et celles qui ne cessent d'évoquer Allâh, à ceux-là Allâh a préparé une absolution et une récompense énorme   »[2].
وَالذَّاكِرِينَ اللَّهَ كَثِيرًا وَالذَّاكِرَاتِ أَعَدَّ اللَّهُ لَهُمْ مَغْفِرَةً وَأَجْرًا عَظِيمًا } [الأحزاب: 35]

Le Coran et la sunna nous enseignent différentes formes de zhikr, que ce soit par la lecture du Coran, par l'accomplissement de prières, par des invocations, par des méditations sur la création d'Allâh, par la reconnaissance des bienfaits d'Allâh, etc. Parmi ces différentes formes, il est des formules de rappel qui ont des vertus particulières comme celle de tranquilliser le coeur, de lutter contre l'angoisse et la tristesse, de se préserver contre la pauvreté, ou encore de chasser la colère : ce ne sont que quelques vertus parmi une multitude que permet d'atteindre certaines invocations et sourates du Coran. 

Prendre garde à shaytan
Nous allons ici passer en revue un type particulier de zhikr, qui est celui destiné spécifiquement à lutter contre l'influence de shaytan (le démon). 
Allâh nous a informés dans le Coran que le shaytan s'est donné pour mission de détourner les humains de l'adoration d'Allâh et de leur faire emprunter le chemin de la turpitude et de la mécréance.
« Par Ta puissance ! Dit [Satan]. Je les séduirai assurément tous, sauf Tes serviteurs élus parmi eux. » [3]
قَالَ فَبِعِزَّتِكَ لَأُغْوِيَنَّهُمْ أَجْمَعِينَ (82) إِلَّا عِبَادَكَ مِنْهُمُ الْمُخْلَصِينَ (83) } [ص: 82،83]

« Ô les croyants! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. »[4]
{يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّبِعُوا خُطُوَاتِ الشَّيْطَانِ وَمَنْ يَتَّبِعْ خُطُوَاتِ الشَّيْطَانِ فَإِنَّهُ يَأْمُرُ بِالْفَحْشَاءِ وَالْمُنْكَرِ} [النور: 21]

Ainsi, il est indispensable de connaître ce que notre Seigneur nous a révélé en matière de lutte contre cet ennemi invisible, et notamment les formules de zhikr, qui ont un effet spécifique et puissant contre lui.
En prenant l'habitude de réciter quotidiennement ces versets et invocations, le croyant pourra amoindrir l'effet des démons dans leur tentative de corruption des âmes et des cœurs, il sentira moins le waswas[5]  et y sera moins influençable, il commettra ainsi moins de péchés et sentira sa foi en Allâh grandir en lui, et parviendra plus facilement à orienter son cœur vers le Créateur, incha Allâh. 
Les invocations contre shaytan tirées du Coran et de la Sunnah
Ainsi l'Islam nous enseigne la récitation quotidienne des choses suivantes :

     Pour ce qui est de la récitation du Coran:
·       La lecture, matin et soir - notamment avant de dormir - de Ayat al Kursyy[6].
Le Prophète (pbDsl) a dit en effet : « Lorsque vous voulez dormir, lisez Ayat al Kurisyy jusqu'à la fin du verset. Allâh vous protègera et le démon ne vous approchera pas jusqu'au matin »[7].
·       La lecture des deux derniers versets de la sourate Al Baqarah.
Le prophète (pbDsl) a dit en effet : « Celui qui récite les deux derniers versets de la sourate Al Baqarah la nuit, ils lui seront suffisants (le protégeront contre tous les maux) » [8].
·       La lecture des trois dernières sourates du Coran, trois fois, matin et soir.
Le prophète (pbDsl) a en effet enseigné à l'un de ses compagnons : « Dis   : Lui Allâh est unique, ainsi que les deux (sourates) protectrices le soir et le matin trois fois, elles te suffiront pour te protéger de toute chose. »[9].
·       La lecture de la sourate Al-Baqarah chez soi.
Le Prophète (pbDsl) a dit : « Ne faites pas de vos maisons des cimetières. Satan s'éloigne de la maison où est lue la sourate Al Baqarah »[10] . 
Également, certains passages précis de la sourate Al-Baqarah ont un effet particulier contre Satan. D'après Ibn Mas'ud, le Prophète (pbDsl) a dit : « Celui qui lit dix versets   : quatre au début d’Al-Baqarah, le verset du trône et les deux versets suivants, ainsi que les derniers versets de cette sourate, aucun diable n'entre dans cette maison jusqu'au matin »[11]

     Pour ce qui est des invocations :
·       Répéter l'isti'âzhah, la demande de protection contre shaytan, lorsqu'il nous fait des suggestions diaboliques   : « Je cherche refuge auprès d'Allâh contre shaytan le maudit. »[12].
أعوذ بالله من الشيطان الرجيم
a'ûzhu bi-Llâh mina ch-chaytâni r-rajîm
·       Dire 100 fois par jour la formule : « Il n'y a pas de divinité si ce n'est Allâh, l'unique, sans associé, à Lui appartiennent la royauté et la louange et il est tout-puissant en toute chose. ». 
لا إله إلاّ الله وحده لا شريك له له الملك و له الحمد و هو على كل شيء قدير
Lâ ilâha ill'Allâhu wahdahu lâ charîka lah(u), lahu-l-mulku wa lahu-l-hamdu wa huwa 'ala kulii chay-in qadir
En effet, Abu Hurayra a rapporté du Prophète (pbDsl) que « quiconque dit [cette formule] cent fois pendant la journée aura la récompense d'avoir affranchi dix esclaves : cent bonnes œuvres sont écrites à son actif et cent péchés sont effacés. Il sera, enfin, protégé contre le démon ce jour-là jusqu'à la tombée de la nuit et nul ne peut faire mieux que lui sauf quelqu'un qui a dit cette invocation plus de fois ».[13]
·       Enfin, dire l'azân (appel à la prière), car elle protège contre les suggestions du démon [14]

Conclusion
Vous pouvez retrouver toutes ces invocations dans l'ouvrage connu La Citadelle du musulman. Enfin, il faut prendre conscience de l'importance pour le croyant de faire un effort quotidien dans le zhikr, le zhikr contre shaytan en particulier et toutes les autres formes de zhikr. 
Dans le Coran, Allâh incite de nombreuses fois au zhikr, insistant sur son importance et sans en limiter la quantité. La sunna va dans le même sens et c'est ainsi que le Prophète (pbDsl) agissait.
Celui qui ne trouve pas la force de répéter toutes ces choses peut en choisir un certain nombre, même peu, qu'il récitera au quotidien, et puis augmenter progressivement la quantité du zhikr lorsqu'il s'en sentira capable. « La meilleure des actions est celle qui perdure même si elle est minime », enseigne le Prophète (pbDsl).
En vivant chaque jour au rythme de ce rappel du Seigneur et de la protection qu'il engendre contre shaytan, le croyant sentira incha Allâh cette sérénité et cette force émanant du Seigneur   ; cela deviendra naturel et facile pour lui de répéter ces formules, il ressentira les bienfaits spirituels de ce rappel et ressentira son manque en cas d'omission.
Les effets bénéfiques du zhikr dans sa foi et sa pratique seront comme des fruits délicieux dont il ne pourra plus se passer et qui donneront une douce saveur à sa vie !


[1]     cf. Coran, S. 26 Les poètes v. 89.
[2]     Coran, s. 33 Les Coalisés v. 35.
[3]     Coran, s. 38 Sâd  v. 82-83.
[4]     Coran, s. 24 La lumière v. 21.
[5]     Suggestions que les démons font aux gens.
[6]     Le verset du trône, Coran, v. 2  La vache v. 264
[7]     Sahih Muslim, 1/350.
[8]     Sahih Muslim, 1/352.
[9]     Sunan Abu Dawûd , Sunan An-Nasâ'î, et  Sunan  At-Tirmidi, authentifié par ce dernier.
[10]   Sahih Muslim, 1/539.
[11]     At-Tabarânî dans dans Al-Mu'jam al-kabîr  et Al-Hâkim qui le déclare authentique.
[12]   Sunan Abû Dâwûd 1/206 et  Sunan At-Tirmidi 1/77.
[13]   Sahih  Al-Bukhârî 4/95, Sahih  Muslim 4/2071.
[14]   Sahih  Al-Bukhârî 1/151 et Sahih  Muslim 1/291.